Ce que le prix d'une barre de chocolat vous apprend en matière d'investissement

Oliver Sachgau
October 13, 2021
 · 
6 minutes
 · 
Vivid Invest

Tout est finance. Vraiment. Presque tout ce que vous voyez, entendez ou utilisez dans une journée est lié d'une manière ou d'une autre à la toile géante des marchés financiers. Avant de fumer une cigarette, de monter dans un bus ou d'acheter une barre chocolatée, une douzaine de transactions financières ont eu lieu pour que cela arrive.

Regardons de plus près cette barre chocolatée. Elle vous a probablement coûté un ou deux euros. Cet argent paie tous les ingrédients de la barre que le fabricant a achetés. Dans ce cas, il s'agit de sucre, de cacao et de lait.

Ces choses sont sûrement faciles à comprendre, non ? Il y a un prix pour le cacao, et l'entreprise le paie, et ensuite vous payez votre barre de chocolat.

Détrompez-vous. Les entreprises, les agriculteurs et même les investisseurs, qui ne touchent jamais à ces produits, ne cessent de deviner et de parier sur le prix réel de ces ingrédients. Bienvenue dans le monde des commodités et des futures.


Qu'est-ce qu’une commodité ?


Le mot "commodité" nous vient de nos amis économistes et désigne tout produit qui est fongible. Par exemple, si vous achetez une télévision, il est important de savoir quelle télévision spécifique vous achetez. Certaines sont plus grandes, d'autres ont plus de fonctions, ou appartiennent à une certaine marque, et leur prix varie donc en fonction de cela. Mais un kilogramme de sucre est à peu près le même qu'un autre kilogramme de sucre. Vous ne vous souciez pas vraiment du kilogramme que vous achetez, car il sera le même. Le sucre est fongible, il s'agit donc d'une commodité.

Parmi les autres exemples bien connus de commodités, citons l'or, l'argent et le pétrole, mais aussi, et c'est important, de nombreuses denrées produites par les agriculteurs, notamment le blé, le cacao, le soja et le maïs. On les appelle les cultures de commodité. Le sucre en fait également partie.

Toutes ces commodités sont produites dans le but d'être échangées sur les marchés. Cela signifie que leurs prix changent à chaque seconde lorsque les négociants les achètent et les vendent. C'est ce qu'on appelle les prix au comptant, le prix de la commodité à l'instant T. Par exemple, le prix du sucre, sur le marché des commodités, est déterminé par le contrat Sugar. No. 11, qui permet au titulaire du contrat de recevoir environ 112 000 livres (environ 50 000 kilogrammes) de sucre de canne brut.


Regarder vers le futur


Attendez une seconde. Donc le prix du sucre, du cacao et d'autres commodités change chaque seconde ? Pourquoi le prix de ma barre chocolatée ne change-t-il pas chaque fois que je vais au magasin ? Et cela signifie-t-il que les agriculteurs attendent constamment un meilleur prix avant de vendre leurs récoltes ?

C'est là que nous abordons les futures (aussi appelées contrats à terme). Comme vous l'avez sans doute deviné, il est peu pratique pour les agriculteurs et les entreprises de devoir payer des prix différents pour des produits dont ils auront besoin. Cela crée un flux de revenus imprévisibles.

Ce qu'ils font à la place, c'est acheter un contrat à terme, qui est un accord juridique permettant à quelqu'un d'acheter ou de vendre une commodité spécifique à un prix fixe à un moment précis dans le futur.

Supposons que vous soyez une entreprise de confiserie et que vous sachiez que vous aurez besoin de 100 000 kg de cacao le mois prochain pour fabriquer toutes vos barres de chocolat. Jusqu'à présent, la récolte de cacao a été bonne, grâce aux pluies abondantes, et il est donc probable que les agriculteurs auront beaucoup de cacao à vendre, ce qui pourrait rendre les prix plus bas qu'ils ne le sont actuellement. D'un autre côté, la pluie n'a pas cessé et il est possible que des inondations détruisent une partie de la récolte, ce qui entraînerait une flambée des prix du cacao. Dans un cas comme dans l'autre, vous ne voulez pas prendre de risque et vous achetez un contrat à terme qui vous permet d'acheter 100 000 kilogrammes à un prix légèrement supérieur au prix actuel. Vous avez maintenant une idée de vos dépenses pour le mois suivant, et le cultivateur sait qu'il pourra vendre son cacao à un bon prix, même s'il en a beaucoup.

Remarque : comme le prix du contrat à terme change en fonction de la valeur des autres éléments, dans notre exemple du cacao, il s'agit d'un produit dérivé.

C'est ainsi que votre barre de chocolat peut rester à peu près au même prix : les entreprises fixent souvent les prix de leurs commodités longtemps à l'avance, afin de pouvoir prévoir leurs dépenses, et n'ajustent les prix de détail que lorsque cela est nécessaire.


Le jeu de l'investisseur


Un contrat à terme peut se terminer de deux façons : par une livraison physique ou un règlement en espèces. La livraison physique est exactement ce que cela signifie : vous achetez un contrat de 100 000 kg de cacao pour dans un mois, et dans un mois, vous recevrez 100 000 kg de cacao.

Mais que faire si vous ne voulez pas vraiment tout ce cacao ? Et si vous pensez simplement que le prix va augmenter, que vous achetez un contrat à bas prix et que vous gagnez de l'argent en le revendant lorsque le prix augmente ? Vous pourriez prendre tout le cacao et le revendre. Mais cela demanderait beaucoup de travail, sans parler des installations de stockage et du transport. Au lieu de cela, vous pouvez opter pour le règlement en espèces, qui vous permet de percevoir la différence entre le prix auquel vous avez acheté et le prix actuel. Si le prix baisse, vous payez la différence au vendeur, et s'il monte, il vous paye.

C'est là que nous arrivons à la partie "tout est finance". On estime que seuls 3 % des contrats sont effectivement réglés par livraison physique. Presque tous les contrats à terme sont en fait réglés en espèces, car ils sont négociés par des investisseurs et des spéculateurs qui négocient les contrats à terme comme s'il s'agissait d'une action ou d'une crypto-monnaie.

Cette spéculation peut avoir un impact important sur le prix des commodités. Si la météo, l'abondance des récoltes et les facteurs du monde réel sont incroyablement importants, ils n'expliquent pas toujours tous les mouvements de prix.

La prochaine fois que le prix de votre barre de chocolat augmentera, vous pourrez peut-être accuser les traders.

Inspired? Try this!
Open your free account now and start saving every day.
Inspiriert? Probiere es selber!
Öffne jetzt dein kostenloses Konto und fang an täglich zu sparen.
Ceci vous inspire-t-il? Faites un essai!
Ouvrez maintenant votre compte gratuit et commencez à épargner tous les jours.
¿Inspirado? ¡Prueba esto!
Abra su cuenta gratuita ahora y comience a ahorrar todos los días.
Ispirato? Prova questo!
Apri subito il tuo account gratuito e inizia a risparmiare ogni giorno.