Comment investir dans Zoom

Pablo René-Worms
July 16, 2021
 · 
5 minutes
 · 
Vivid Invest

Qu’avez vous fait durant la dernière année et demi ? À cause de la pandémie, nous avons tous passé plus de temps à la maison et avons dû trouver de nouveaux moyens de communiquer avec nos proches, mais aussi avec nos collègues. Et pour nombre d’entre nous, nous avons fait connaissance avec Zoom. Ce logiciel de visioconférence est entré dans les vies de nombreuses personnes et est devenu tellement important dans notre quotidien que le verbe “zoomer” est devenu courant dans nos bouches.

Mais cela signifie-t-il pour autant que cela vaut la peine d'investir dans Zoom ?

Comment évolue le cours de l’action de Zoom


Zoom Video Communication (c’est le nom complet de l’entreprise) a été fondée en 2011 et est entrée en bourse le 18 avril 2019.

Si vous aviez investi dans l’entreprise lors de son introduction en bourse, bien avant que la pandémie ne frappe, vous auriez fait une très bonne affaire. 1 000 euros investis dans Zoom voilà un peu plus de deux ans vaudraient aujourd’hui aux alentours de 6 250 euros. À titre de comparaison, la même somme investie sur la même période dans l’indice de référence des entreprises technologiques américaines, le Nasdaq vous aurait rapporté près de 1 800 euros.

La tendance d’une action se comportant mieux que la moyenne des entreprises américaines du secteur des nouvelles technologies se confirme d’ailleurs sur les trois derniers mois, puisque le cours de Zoom a augmenté de près de 20% contre 10% pour l’ensemble des entreprises composant le Nasdaq. 

Comment Zoom gagne de l’argent


Le cours de l’action de Zoom a connu une progression fulgurante depuis que l’entreprise est entrée en bourse, mais qu’en est-il de sa santé financière ? Pour en savoir un peu plus, allons jeter un oeil dans le rapport sur les bénéfices de la société américaine.

La première chose que l’on peut noter en observant le document est que la firme de la Silicon Valley a, comme on pouvait s’y attendre, été un des grands vainqueurs de la pandémie. Lors du premier trimestre 2021, l’entreprise a dégagé 956 millions de dollars de revenus, à comparer avec les 328 millions engrangés sur la même période un an plus tôt, soit un quasi triplement.

Mais l’évolution de la situation de l’entreprise est encore plus spectaculaire si l’on s’intéresse au résultat net de Zoom (son bénéfice après dépenses et impôts). Ce dernier est passé de 27 millions de dollars lors du premier trimestre 2020 à 227 millions au premier trimestre 2021, soit une multiplication par plus de 8. 

Et les choses se passent aussi plutôt bien si l'on regarde l'évolution du nombre d'utilisateurs de l'entreprise. En décembre 2019, avant que la pandémie ne frappe, l'entreprise comptait 10 millions d'utilisateurs quotidiens. Ce nombre a considérablement augmenté depuis, puisque Zoom comptait 300 millions d'utilisateurs quotidiens en avril 2021, soit une multiplication par 30. Le nombre de clients professionnels a également augmenté de manière exceptionnelle, puisqu'il est passé de 81 900 entreprises en janvier 2020 à près de 500 000 en avril 2021.

Compétition et limites

Tous les voyants seraient donc au vert pour Zoom ? Pourtant, avec le ralentissement de la pandémie et la progression de la vaccination dans de nombreux pays occidentaux, la firme de San José va devoir faire face à de nouveaux challenges. Même si le télétravail est entré dans les mœurs, de plus en plus de personnes devraient reprendre les chemins des bureaux au cours des prochains mois et les Zoom calls devraient se faire de plus en plus rares. Il en va de même pour les fameux apéros Zoom, qui ont été pendant un certain temps le seul moyen de garder contact avec sa famille et ses amis. L’entreprise californienne va donc devoir prouver au cours des prochains mois que son modèle peut résister au lent retour à la normale à travers le monde.

Autre challenge pour Zoom: la concurrence à laquelle la firme fait face. Et ses principaux concurrents actuels sont des poids lourds des secteurs technologiques. Google et Microsoft tentent eux aussi de profiter du changement de culture dans de nombreuses entreprises, qui permettent de plus en plus à leurs employés de travailler à distance. Les deux membres des GAFAM ont développé de nouvelles fonctionnalités pour leurs services de visioconférence, Google Meet et Microsoft Teams, et font tout pour les imposer dans les entreprises à travers le monde. Leur principal atout est l’intégration de ces services dans leurs services de bureautique en ligne, ainsi que la force de frappe de Google et Microsoft, qui dominent le marché des nouvelles technologies depuis des années.

Cela signifie-t-il qu'il ne faut pas investir dans Zoom ? Pas nécessairement. Selon les analystes, le cours de l'action est actuellement sous-évalué et 50% d'entre eux donnent une note “Achat”, tandis que 46% donnent une note de maintien à la société. Gardez à l'esprit qu'ils peuvent se tromper, mais que cela représente la moyenne de toutes leurs opinions.

Au final, investir dans Zoom revient à faire le pari que l’entreprise réussira à s’adapter au monde post confinements et qu’elle parviendra à résister à la concurrence des géants de l’Internet, qui comptent, eux aussi, profiter des nouvelles habitudes de travail à travers le monde.

Inspired? Try this!
Open your free account now and start saving every day.
Inspiriert? Probiere es selber!
Öffne jetzt dein kostenloses Konto und fang an täglich zu sparen.
Ceci vous inspire-t-il? Faites un essai!
Ouvrez maintenant votre compte gratuit et commencez à épargner tous les jours.
¿Inspirado? ¡Prueba esto!
Abra su cuenta gratuita ahora y comience a ahorrar todos los días.
Ispirato? Prova questo!
Apri subito il tuo account gratuito e inizia a risparmiare ogni giorno.