Comment j’ai découvert que j’étais un investisseur

Pablo René-Worms
July 13, 2021
 · 
6 minutes
 · 
Vivid Invest

Et si pour une fois, je vous parlais un peu de moi. S’il y a une chose à savoir à mon sujet, c’est que quand je ne tente pas de décrypter la finance et ses mythes pour vous, je passe la plupart de mon temps à écouter et à collectionner compulsivement des vinyles (bon pour être honnête, j’ai un peu le même problème avec les DVDs et les livres).

Alors vous me direz sûrement que tout cela est bien joli, mais que l’on s’en fiche un peu de mes goûts et de ce que je fais de mon temps libre. Après tout, si vous êtes ici, c’est pour comprendre ce que sont les crypto-monnaies, savoir si acheter des actions de votre club de football préféré est une bonne idée ou non, ou si vous ne feriez pas mieux d'investir dans les Blue Chips.


Il n’y a pas que le cours des actions qui évolue


Ne vous inquiétez pas, l’histoire que je vais vous raconter aujourd’hui a bien quelque chose à voir avec ce pourquoi vous êtes venu nous lire. Il s’agit en fait du moment où j’ai découvert que, sans le savoir, j’étais déjà un investisseur. Un jour, j’ai décidé de vérifier combien de disques je possédais en enregistrant ma collection sur l’eBay de la musique : Discogs. Résultat, je me suis rendu compte que je possédais un peu plus de 700 disques à la maison, mais surtout que la valeur totale de ceux-ci dépassait les 10 000 euros. Pas mal non ? 

Tout cela s’est produit il y a à peu près deux ans. Entre-temps, la collection s’est évidemment agrandie et a pris de la valeur. Mais la chose principale que j’ai réalisée, est que la cotation de nombre de mes disques avait évolué (à la hausse comme à la baisse d’ailleurs). En naviguant sur Discogs, quelle ne fut pas ma surprise quand j’ai vu que ce disque de l’Impératrice, acheté 10 euros en 2015 sur le site de leur label se négociait aujourd’hui au minimum à 100 euros. Autre exemple : cette réédition du Fuzzy de Grant Lee Buffalo, trouvée au prix d’intenses recherches à travers l’Europe entière et finalement chinée dans une FNAC (à propos, saviez-vous que Vivid propose régulièrement des Super Deals dans cette enseigne ?), après que le responsable du rayon ait gentiment accepté de retourner la réserve du magasin devant mon insistance. Prix d’achat 13 euros. Prix actuel : 80 euros au bas mot.


La révélation


Forcément au bout d’un moment, la question m’a titillée. Quelle est cette manie que j’aie de toujours vouloir connaître l’évolution des prix de mes disques ? Que se passerait-il si je me décidais à en acheter à bas prix, pour trouver la perle rare et la revendre au prix cher ? Et soudain la révélation. Je pensais comme un investisseur.

Si l’on y réfléchit bien, la logique derrière le négoce de disques et celle d’actions est sensiblement la même. Les prix évoluent avant tout en fonction de l’offre et de la demande. Mais oui, vous savez : ce concept économique fondamental qui veut que plus la demande pour un produit est forte et moins l’offre pour celui-ci est importante, plus sa valeur sur le marché augmentera. Et bien, il en va de même pour les actions et pour les disques. 

Et comme pour ces actions Amazon que vous regrettez de ne pas avoir achetées en 2015 quand elles ne valaient que 250 euros (l’action est cotée à 2 830 euros à l’heure où j’écris ces lignes), il peut arriver que vous passiez à côté de l’occasion en or. Je garderai toujours en mémoire ce disque de Paradis, que j’ai finalement renoncé à acheter devant le manque d’enthousiasme de ma copine. Prix en 2016 : 25 euros. Il est aujourd’hui introuvable à moins de 500 euros.


Et pourquoi pas investir dans les sacs de luxe ?


Tiens, en parlant d’elle. Quand je lui ai parlé de ma révélation sur ce qu’on pourrait appeler les investissements non financiers et de mon idée d’écrire un post sur le sujet, sa première réaction a été de me parler des sacs Chanel. 

Saviez-vous que les sacs de luxe sont en fait considérés comme un investissement particulièrement avantageux à long terme ? Par exemple, le mythique modèle Classique 2.55 de Chanel se négociait aux alentours de 220 dollars en 1955 et coûte aujourd’hui 6 800 dollars aujourd’hui, soit une hausse de près de 3 000% et tout de même de 200%en tenant compte de l’inflation ! 

Autre exemple, le Birkin d’Hermès a vu son prix augmenter de près de 500% lors des 25 dernières années. Une de ses éditions spéciales détient même le record du sac à main le plus cher du monde, puisqu’un exemplaire a été vendu 380 000 dollars lors d’une vente aux enchères en 2017. 

Quelque part, le sac de luxe, c’est un peu le Blue Chip de l’investissement non financier. On parie sur une marque sûre, présente depuis longtemps et dont la réputation n’est plus à faire. On a des garanties relativement importantes que sur le long terme, le prix du sac, comme celui d’une Blue Chip, va augmenter. Cela peut prendre du temps, mais c’est aussi cela investir : savoir laisser le temps au temps et ne pas se laisser dicter sa conduite par les haussiers, les baissiers et les effets de mode. 


Sacs, disques, actions : même combat


Qu’il soit question de disques, de sacs de designers ou d’investissement financier, les leçons à en tirer pour les investisseurs sont les mêmes. Il faut se renseigner sur le produit qu’on achète. Si pour les disques j’ai tendance à guetter la sortie d’un tirage limité ou à parier sur le fait qu’un artiste ou un disque va devenir mythique à long terme, mon amie, elle, va se focaliser sur des valeurs sûres, d’un marché qu’elle connaît et dont elle a la quasi certitude qu’elles augmenteront à l’avenir. Pour les actions, c’est la même chose, il faut savoir où aller chercher les informations et apprendre à les décrypter, comme par exemple les rapports sur les bénéfices d’une entreprise qu’on apprend à déchiffrer ici et .

N’oubliez pas. Quel que soit son type, l'investissement n’est pas une science exacte. Mais il est facile de limiter ses risques en faisant les recherches adéquates et en s’éduquant sur le sujet. C’est d’ailleurs ce qu’on s’efforce de faire chez Vivid. Nous souhaitons vous expliquer les tenants et aboutissants du monde financier pour que vous puissiez prendre des décisions raisonnées et voyez votre argent fructifier. C’est pourquoi nous avons lancé il y a peu notre Invest Feed, pour vous aider à devenir un investisseur averti. 

J'ai évidemment encore d'autres choses à vous raconter la prochaine fois à ce sujet, mais évitons les spoilers. Petit indice tout de même : quel est le point commun entre Bernard Arnault et Jay-Z ?


Les opinions, recherches, analyses ou autres informations contenues sur ce site Web sont fournies à titre de commentaire général du marché et ne constituent pas des conseils d'investissement, des recommandations et ne doivent pas être perçues comme des recherches d'investissement (indépendantes). L'auteur ou les auteurs sont employés par Vivid et peuvent être investis à titre privé dans un ou plusieurs titres mentionnés dans un article. Vivid Invest GmbH propose en tant qu'agent lié de CM-Equity AG le courtage de transactions d'achat et de vente d'instruments financiers à l'exception de ceux dans le domaine des devises négociés par Vivid Money GmbH.

Inspired? Try this!
Open your free account now and start saving every day.
Inspiriert? Probiere es selber!
Öffne jetzt dein kostenloses Konto und fang an täglich zu sparen.
Ceci vous inspire-t-il? Faites un essai!
Ouvrez maintenant votre compte gratuit et commencez à épargner tous les jours.
¿Inspirado? ¡Prueba esto!
Abra su cuenta gratuita ahora y comience a ahorrar todos los días.
Ispirato? Prova questo!
Apri subito il tuo account gratuito e inizia a risparmiare ogni giorno.