Devrais-je investir dans la Big Tech chinoise ?

Paula Cabrito de la Torre
July 13, 2021
 · 
6 minutes
 · 
Vivid Invest

La Big Tech semble être la prunelle de nos yeux, n'est-ce pas ? Nous avons consacré quelques articles aux GAFA (Facebook, Amazon, Netflix et Google/Alphabet) - après tout, ces entreprises semblent nous accompagner chaque seconde de chaque jour !

Mais il y a encore une poignée d'entreprises sur la liste des plus grandes du monde que nous n'avons pas encore mentionnées. Si les entreprises du groupe des GAFA font partie de notre quotidien en Occident, à l'autre bout du monde ce sont les BATX - Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi - qui dominent le marché.

La Chine, avec ses 1,4 milliard d'habitants et son système politique unique, a la capacité de créer des sociétés internet qui n'opèrent pratiquement que dans le pays et qui figurent toujours parmi les sites web les plus visités au monde. Leurs fondateurs y sont aussi célèbres que Bill Gates, Elon Musk ou Steve Jobs. Par exemple, Jack Ma, fondateur d'Alibaba, était pratiquement une rock star en Chine il y a quelques années.

Si les États-Unis ont la Silicon Valley comme principal centre de haute technologie, la Chine a Shenzhen et Zhongguancun à Pékin. Et si l'on appelle blue chips les entreprises les plus précieuses et les plus anciennes du monde, les red chips sont les entreprises chinoises cotées à la bourse de Hong Kong. En 2019, elles ont même lancé leur propre version du Nasdaq à Shanghai : le Star Market.

Observons de plus près trois entreprises chinoises du secteur technologique cotées au Nasdaq et au NYSE et figurant dans le catalogue Vivid.


Alibaba


Alibaba - également connu comme l'Amazon chinois - est une société de commerce électronique dont la visibilité est croissante dans les pays occidentaux. En fait, vous avez peut-être déjà craqué pour certaines des bonnes affaires proposées sur Aliexpress, sa marque de vente au détail. Alibaba se consacre principalement au commerce de gros et peut s'avérer très utile si vous devez trouver des fournisseurs pour votre entreprise. Elle possède plusieurs filiales, TaoBao et Tmall, qui sont similaires à Aliexpress mais ciblent le marché chinois.

Parmi les autres branches de l’entreprise, citons la plateforme de paiement Alipay (similaire à Paypal), une société de logistique appelée Cainiao et le serveur de stockage en nuage AliCloud (cela peut vous rappeler Amazon et sa filiale AWS).

Alibaba propose également des divertissements par le biais d'Alibaba Pictures (oui, comme Amazon Prime Video). Parmi ses nombreuses activités, cette société a produit des films tels que Mission : Impossible - Rogue Nation, et possède Youku, l'équivalent chinois de YouTube. Elle a également un pied dans l'industrie des médias avec le South China Morning Post (de la même manière que Jeff Bezos a acheté le Washington Post).

Malgré toute cette diversification, selon son rapport financier, le commerce de gros et de détail national représentait 86 % des recettes totales (le commerce international ne représentait que 7 %).

Sa capitalisation boursière est énorme : 575 milliards de dollars à l'heure actuelle. Mais pour mettre les choses en perspective, c'est encore beaucoup plus petit que les 1,8 trillion de dollars d'Amazon. Ses utilisateurs sont près d'un milliard et leur nombre ne cesse de croître.


Baidu


Baidu est le principal moteur de recherche en Chine. Il présente certaines similitudes avec Google, mais en termes de part de marché mondiale, il n'est pas comparable : Google représente 92% du trafic mondial alors que Baidu ne dépasse pas 1,5%. Dans son pays d'origine, sa part de marché atteint 75,5 % - mais n'oubliez pas que Google est bloqué en Chine et n'est accessible que par le biais d'un VPN.

Baidu et Google proposent tous deux un grand nombre de services en plus du moteur de recherche, comme Baidu Maps (similaire à Google Maps), une encyclopédie en ligne appelée Baidu Baike, un service de stockage sur le cloud appelé Baidu Wangpan, Baidu Translate (qui se passe de commentaires) ou Baidu Tieba, un forum de discussion. Baidu possède également une plateforme vidéo appelée iQIYI, et développe des projets d'intelligence artificielle et de conduite autonome.

Tout comme Google, la principale source de revenus de Baidu est la publicité. Les deux tiers de ses revenus proviennent des services de publicité en ligne (64 %).

À propos, le nom de Baidu signifie "cent fois" et provient d'un poème chinois classique de Xin Qiji, qui était à la recherche de l'amour de sa vie.


Tencent Music 

Tencent Holdings Ltd est un autre conglomérat géant de l'internet dont les activités sont très diversifiées. Nous pouvons partiellement le comparer à Facebook, car il possède le plus grand réseau social de Chine : WeChat - imaginez Whatsapp avec des tonnes de fonctionnalités. En son sein, vous pouvez trouver un système de paiement et de commerce électronique très populaire, WeChat Pay (qui est en concurrence avec AliPay).

En outre, Tencent possède l'une des plus grandes sociétés de jeux au monde, Tencent Games (League of Legends ca vous parle ?), produit des smartphones (TencentOS), propose des services de publicité en ligne, parmi une longue liste d'activités. On peut dire que ses applications offrent tout. Vous pouvez les utiliser pour obtenir un rendez-vous chez le médecin, payer vos impôts, réserver un hôtel, acheter de la nourriture sur un marché de rue ou jouer à des jeux en ligne avec une personne située à des milliers de kilomètres.

L'une des branches de Tencent est Tencent Music Entertainment Group. Grâce à ses applications QQ Music, Kugou, Kuwo et WeSing, celle-ci propose de la musique en ligne, des contenus tels que des podcasts ou des livres audio, des services de karaoké et de streaming en direct, et vend même des systèmes de sonorisation.

À l'instar de Spotify, les services de streaming musical constituent l'essentiel de l’activité de la filiale. Les abonnements payants ne représentent qu'une petite partie de ses revenus et les recettes publicitaires sur les comptes gratuits sont dix fois plus élevées, bien qu'elles aient considérablement augmenté depuis l'année dernière.


Est-ce un bon pari d’investir dans la China Tech ?


Il est difficile d'établir une comparaison entre les grandes entreprises technologiques chinoises et leurs homologues américaines. Elles n'opèrent pas sur les mêmes marchés, n'ont pas les mêmes capitalisations boursières et ne sont pas soumises à la même législation. Si nous comparons l'évolution des cours des GAFA et des sociétés que nous avons mentionnées, ces dernières ne s'en sortiraient pas très bien. Et c’est la même chose si nous les comparons à l'indice Nasdaq.



Au cours des années 2000, le gouvernement chinois a maintenu une réglementation laxiste à l'égard des entreprises technologiques. Mais ces dernières années, à mesure que ces énormes conglomérats gagnaient en puissance, le Parti communiste a décidé de commencer à fixer des limites et à rattraper son retard en matière de réglementation de la concurrence commerciale et de la protection des données. La conséquence est qu'après plus d'une décennie de croissance rapide des méga-corporations, le rythme de l'industrie de l'internet en Chine s'est maintenant ralenti.

Mais dans un avenir proche, seront-elles en mesure d'être compétitives sur le marché mondial ? Prenons l'exemple d'Alibaba : ses objectifs stratégiques pour 2024 sont de dépasser le milliard de consommateurs en Chine, ce qu'elle est sur le point d'atteindre, et d'ici 2036, elle vise deux milliards de consommateurs dans le monde.

Ces entreprises gagneront-elles la confiance des consommateurs internationaux ou stagneront-elles dans l'hermétisme du marché chinois ? La Chine dépassera-t-elle les États-Unis en tant que première puissance technologique mondiale dans les années à venir ?

Quoi qu'il en soit, ces entreprises ont toujours réinvesti leurs revenus dans l'expansion de leurs activités et la création de nouvelles marques. La diversification et l'expansion peuvent les aider à mieux résister aux ralentissements économiques et à être plus rentables à long terme. En fait, les notes des analystes recommandent actuellement l'achat. Mais  comme toujours, c'est à vous de décider si vous voulez investir et dans quoi vous voulez le faire.

 

Les opinions, recherches, analyses ou autres informations contenues sur ce site Web sont fournies à titre de commentaire général du marché et ne constituent pas des conseils d'investissement, des recommandations et ne doivent pas être perçues comme des recherches d'investissement (indépendantes). L'auteur ou les auteurs sont employés par Vivid et peuvent être investis à titre privé dans un ou plusieurs titres mentionnés dans un article. Vivid Invest GmbH propose en tant qu'agent lié de CM-Equity AG le courtage de transactions d'achat et de vente d'instruments financiers à l'exception de ceux dans le domaine des devises négociés par Vivid Money GmbH.


Inspired? Try this!
Open your free account now and start saving every day.
Inspiriert? Probiere es selber!
Öffne jetzt dein kostenloses Konto und fang an täglich zu sparen.
Ceci vous inspire-t-il? Faites un essai!
Ouvrez maintenant votre compte gratuit et commencez à épargner tous les jours.
¿Inspirado? ¡Prueba esto!
Abra su cuenta gratuita ahora y comience a ahorrar todos los días.
Ispirato? Prova questo!
Apri subito il tuo account gratuito e inizia a risparmiare ogni giorno.