Comment lire un rapport sur les bénéfices. Partie 1

Oliver Sachgau
March 26, 2021
 · 
6 minutes
 · 
Vivid Invest

Si vous avez pour ambition de maîtriser parfaitement les rouages de l'investissement, il faudra que vous sachiez lire un rapport sur les bénéfices. Généralement publié quatre fois par an, ce document regorge d'informations et de chiffres. Mais s'il peut sembler compliqué à première vue, il n'est pas aussi redoutable qu'il en a l'air... Avec nos explications, les rapports sur les bénéfices n'auront bientôt plus de secrets pour vous ! 

Dans cet article, nous allons passer en revue le rapport sur les bénéfices d'Apple publié le 27 janvier 2021. Celui-ci récapitule tout ce que l'entreprise a gagné et dépensé au cours des trois mois précédant le 26 décembre 2020. Certaines particularités sont déjà à noter : d'un point de vue calendaire, il devrait s'agir du quatrième trimestre, se terminant le le 31 décembre. Pour Apple, ce rapport concerne le premier trimestre et se termine cinq jours plus tôt ; les entreprises peuvent en effet choisir la date de début et de fin de leurs trimestres. Aussi, il est important de s'assurer que les trimestres mentionnés dans les rapports sur les bénéfices correspondent bien aux trimestres civils. 

Les bases 

Bien que les rapports sur les bénéfices présentent de légères différences d'une entreprise à l'autre, ils contiennent tous certains éléments fondamentaux : l'état des résultats, le bilan et l'état des flux de trésorerie. L'état des résultats résume les activités de l'entreprise au cours du trimestre, notamment le nombre de produits vendus et le chiffre d'affaires correspondant à ces ventes. Le bilan est un document comptable qui récapitule combien d'argent possède l'entreprise et combien elle a emprunté, puis qui équilibre ces deux informations à l'aide d'une troisième donnée : les capitaux propres. Nous y reviendrons dans un prochain article ; aujourd'hui, nous allons nous concentrer sur l'état des résultats.

Des ventes aux bénéfices

Si vous consultez le rapport sur les bénéfices d'Apple, vous verrez de nombreuses lignes comportant des chiffres sur le côté droit : il s'agit de toutes les ventes et dépenses réalisées par l'entreprise au cours du trimestre. Le premier chiffre correspond au dernier trimestre, et celui à droite se rapporte au même trimestre de l'année précédente. Les investisseurs peuvent ainsi avoir un rapide aperçu de l'évolution des résultats d'une année sur l'autre. 

Intéressons-nous maintenant à quelques lignes importantes. 

Les deux premières lignes, qui concernent les produits et services, indiquent combien d'argent Apple a gagné en vendant des produits matériels comme des iPhone et des Mac, mais aussi des services tels qu'iCloud ou Apple Music. Comme vous pouvez le voir, les ventes de produits et services ont augmenté par rapport à l'année précédente. 

Viennent ensuite les coûts des ventes et les dépenses. Le coût total des ventes indique le montant qu'Apple a dû débourser pour fabriquer les iPhone, ordinateurs et logiciels qu'elle vend directement. Il englobe les coûts de main-d'œuvre, les coûts des matières premières et beaucoup d'autres éléments. En soustrayant cette somme au total des ventes nettes, on obtient la marge brute (qui correspond au bénéfice approximatif qu'Apple a réalisé sur ses ventes). Certaines entreprises expriment cette marge sous la forme d'un pourcentage, mais ce n'est pas le cas d'Apple. 

Les dépenses ne s'arrêtent pas là ; une entreprise comme Apple s'appuie sur la recherche et développement, les ressources humaines et de nombreux autres départements qui ne sont pas directement liés à la fabrication des produits vendus. Ces dépenses sont toutes rassemblées dans les charges d'exploitation. Lorsque l'on déduit ces charges de la marge brute, on obtient le résultat d'exploitation. Cette donnée indique plus précisément combien d'argent l'entreprise a gagné après avoir déduit ses coûts de son chiffre d'affaires. 

Il reste encore quelques dépenses à prendre en compte, en particulier les impôts. Une fois déduites, on obtient le résultat net : celui-ci indique le bénéfice approximatif de l'entreprise une fois toutes ses dépenses soustraites.

Bénéfice par action 

Divisons maintenant ce résultat pour obtenir le bénéfice par action. En rapportant le revenu net à l'échelle d'une action, on obtient un nombre que les actionnaires peuvent facilement comprendre et qui les concerne directement. Dans ce cas, chaque action d'Apple a rapporté environ 1,70 $ : il s'agit du bénéfice de base par action. On parle parfois du résultat dilué par action, qui tient compte d'éléments tels que les obligations convertibles (des instruments qui peuvent être transformés en actions d'Apple par la suite). 

Ventes nettes par segment et par catégorie 

Les entreprises classent souvent leurs ventes par catégorie : il peut s'agir de différentes divisions ou marchés géographiques, et souvent les deux. Dans le rapport sur les bénéfices d'Apple, après les ventes nettes, les ventes sont ventilées par marché géographique, puis par grande catégorie de produits : iPhone, Mac, iPad, services, et enfin Wearables, maison et accessoires. À noter que cette répartition est un choix propre à Apple. Vous remarquerez que l'entreprise regroupe certains éléments comme l'Apple Watch, l'Apple TV et le Homepod dans la même catégorie : impossible donc pour les investisseurs de savoir précisément combien de montres Apple ont été vendues ce trimestre. Les dirigeants fournissent parfois plus de précisions à l'occasion d'un appel sur les résultats : lors de cette conférence téléphonique organisée avec la presse et des analystes, la direction d'Apple répond aux questions portant sur son rapport sur les bénéfices. 

Nous avons vu ensemble les grandes lignes d'un état des résultats. Cela fait peut-être beaucoup d'informations à assimiler... Mais plus vous lirez de rapports sur les bénéfices, plus vous serez à l'aise avec les résultats et les catégories dans lesquelles ils sont répartis. 

Prenez le temps de lire quelques rapports de plusieurs entreprises, et ne vous découragez pas si vous ne comprenez pas tout dès le départ : ce n'est pas un sujet que l'on maîtrise en un claquement de doigts ! Au fil du temps, vous comprendrez de mieux en mieux les données des rapports sur les bénéfices. Vous ressentirez même une certaine fierté lorsque vous reconnaîtrez pour la première fois la ligne des ventes nettes... Avec un peu de temps et de patience, vous serez de plus en plus à l'aise avec le sujet.

Inspired? Try this!
Open your free account now and start saving every day.
Inspiriert? Probiere es selber!
Öffne jetzt dein kostenloses Konto und fang an täglich zu sparen.
Ceci vous inspire-t-il? Faites un essai!
Ouvrez maintenant votre compte gratuit et commencez à épargner tous les jours.
¿Inspirado? ¡Prueba esto!
Abra su cuenta gratuita ahora y comience a ahorrar todos los días.
Ispirato? Prova questo!
Apri subito il tuo account gratuito e inizia a risparmiare ogni giorno.