Que sont les hedge funds ?

Pablo René-Worms
July 13, 2021
 · 
6 minutes
 · 
Vivid Invest

Si vous êtes un peu comme moi et que vous passez bien trop de temps à regarder des séries télévisées, vous avez peut-être entendu parler de la série Billions. Pour ceux qui ne la connaissent pas encore (et vous devriez absolument la regarder), on y parle de la bataille sans fin et sans merci entre un procureur de New York, spécialisé dans les crimes financiers, et le patron d'un hedge fund. Alerte spoiler : il n'y a pas de gentils. 

J'adore cette série mais j'ai aussi un problème avec. Elle est très technique, va très vite et est presque impossible à comprendre pour les personnes qui ne sont pas spécialisées dans la finance. La raison principale de cette complexité (et c’est aussi ce qui la rend intéressante) est que Billions nous montre la face cachée de la finance et plus particulièrement une de ses entités : les hedge funds. Frustré de ne pas pouvoir comprendre pleinement la série, j'ai commencé à faire des recherches et à poser des questions autour de moi, avec un objectif : comprendre enfin ce que sont vraiment les hedge funds et leur fonctionnement.


Un hedge fund : qu’est ce que c’est ?


Contrairement à de nombreux types de fonds d’investissement (fonds de pension, fonds commun de placement, voire même ETFs), il n’existe pas de définition officielle pour les hedge funds. De quoi les rendre encore plus mystérieux non ? En gros, il s’agit de fonds d’investissements dont l’objectif est de générer une performance absolue en termes de résultats. 

Cela signifie que les hedge funds ont pour but de se protéger du risque lié aux marchés financiers en ne calquant pas leur stratégie d’investissement sur l’évolution générale des marchés, contrairement aux autres types de fonds d’investissement.

Se couvrir des risques liés au marché a l’air d’être quelque chose de sûr. Et pourtant les hedge funds ont la réputation de se spécialiser dans les investissements risqués, non ? 

En fait, vous auriez raison de ne pas vous laisser tromper par leur nom (to hedge signifie se couvrir en anglais), les hedge funds utilisent des méthodes bien plus risquées que celles des investisseurs traditionnels pour atteindre leurs objectifs de forte rentabilité en se déconnectant totalement des indices de la bourse. Pour ce faire, ils utilisent de nombreuses techniques spéculatives pour gagner de l'argent sur les hausses et les baisses du marché.

Attention toutefois, si vous vouliez investir dans un hedge fund, vous ne pourriez probablement pas le faire. Les hedge funds ne sont pas ouverts au public car ils nécessitent d’investir des sommes importantes (en général au moins 500 000 dollars). Par ailleurs, les investisseurs qui y déposent leur argent ne peuvent le retirer à leur bon vouloir et peuvent seulement le faire en fonction de l’accord qu’ils ont signé avec le fond qui gère leur portefeuille.

Les fonds vautours

Si le mot hedge fund a souvent une connotation négative auprès du grand public, l'une des principales raisons en est un type de hedge fund appelé fonds vautour.

Les fonds vautours sont une sous-catégorie des hedge funds et sont spécialisés dans l’achat à bas prix de dettes mises sur le marché par des entreprises ou des pays en difficulté ou proche du défaut de paiement.

Parfois, lorsqu'une entreprise ou un pays est proche de la banqueroute, les personnes et les organisations auprès desquelles il est endetté peuvent décider de vendre cette dette à quelqu'un d'autre moyennant un rabais important. De cette façon, ils n'obtiennent peut-être que quelques centimes pour chaque euro de dette qui leur est dû, mais cela vaut mieux que de ne rien obtenir. Les fonds vautours rachètent cette dette et tentent ensuite de faire payer le montant total à l'entreprise ou au pays insolvable. Ils sont prêts à tout pour y parvenir, y compris à aller en justice.

Imaginez par exemple, que vous ayez des problèmes d’argent et que vous décidiez d’emprunter 1 000 euros à une société de crédit. Malheureusement, vos problèmes ne se sont pas résolus et vous n’êtes pas en mesure de rembourser votre prêt. La société de crédit auprès de laquelle vous avez fait votre emprunt prend peur et se dit qu’il y a de fortes chances pour que vous vous déclariez en faillite et qu’elle ne revoit jamais la couleur de l’argent qu’elle vous a prêté. Pour limiter ses pertes, elle décide donc de vendre à bas coup votre dette à un investisseur, pour un montant de 200 euros. Cet investisseur va donc posséder votre dette et est en droit de vous demander de lui rembourser les 1 000 euros que vous aviez empruntés, tout en refusant de récupérer moins que ce montant. Pour s’assurer de ceci, l’investisseur va vous attaquer en justice pour réclamer son dû, jusqu’à ce que vous trouviez un accord pour un remboursement de 800 euros par exemple.

C’est de cette manière que fonctionnent les fonds vautours. L’exemple ci-dessus est assez proche de ce qui s’est passé durant la crise économique argentine des années 2000.

Le fonds américain, Bracebridge Capital, a empoché aux alentours d’un milliard de dollars, pour des obligations qu’il avait achetées 120 millions de dollars dans les années 2000. Soit une plus-value de près de 900%, après plus de 10 ans de batailles juridiques qui ont pris fin en 2016.


Les fonds activistes

Les fonds vautours peuvent donner une mauvaise réputation aux fonds spéculatifs, mais il existe de nombreux autres types de fonds.

Pour certains hedge funds, le but est tout autre. Ils investissent dans des entreprises dont ils pensent que la gouvernance ne leur permet pas d'atteindre leur plein potentiel, afin de les aider à maximiser leur revenus. On les appelle les fonds activistes.

Leur méthode opératoire est la suivante : prendre des parts dans une entreprise, puis faire en sorte d’élire des alliés dans les conseils d’administration de l’entreprise dans laquelle ils ont investi, afin d’infléchir sa politique. Contrairement aux hedge funds classiques, les fonds activistes ont plutôt des stratégies à long terme.

Certains tentent même d’améliorer les entreprises dans lesquelles ils investissent, en les obligeant à respecter des politiques plus respectueuses de l’environnement. C’est par exemple le cas du fonds activiste Engine No. 1, qui est entré au capital du pétrolier américain Exxon Mobil, avec pour objectif de l’obliger à prendre progressivement ses distances avec les énergies fossiles et a obtenu trois sièges au conseil d’administration de l’entreprise.

Au final, les fonds activistes sont un peu les entristes du monde de la finance. Leur but est d’infiltrer les entreprises pour en prendre le contrôle et faire en sorte qu’elles appliquent une stratégie définie par le fonds activiste.

Inspired? Try this!
Open your free account now and start saving every day.
Inspiriert? Probiere es selber!
Öffne jetzt dein kostenloses Konto und fang an täglich zu sparen.
Ceci vous inspire-t-il? Faites un essai!
Ouvrez maintenant votre compte gratuit et commencez à épargner tous les jours.
¿Inspirado? ¡Prueba esto!
Abra su cuenta gratuita ahora y comience a ahorrar todos los días.
Ispirato? Prova questo!
Apri subito il tuo account gratuito e inizia a risparmiare ogni giorno.