Votre guide pour devenir freelance

Pablo René-Worms
July 13, 2021
 · 
6 minutes
 · 
Vivid Invest

Parfois dans la vie, il arrive que certaines opportunités inattendues se présentent à vous. C’est ce qui m’est arrivé il y a quelques années quand une entreprise très intéressante m’a contacté pour me proposer de travailler avec eux sur leur application. Le seul hic : on me proposait un contrat de freelance. Heureux dans ma boite d’alors mais aussi très intrigué par cette alléchante proposition, j’ai commencé à poser le pour et le contre. Bilan des courses : j’ai décidé de me lancer dans le grand bain et de tenter l’aventure du freelancing.

Je vous vois venir. Vous vous dites : “Encore une fois, le bonhomme nous raconte sa vie. Mais quelle nouvelle leçon veut-il nous apprendre cette fois-ci ?” Et bien, elle est des plus simples. Mon but ici est de vous expliquer comment réussir sa transition vers le monde du travailleur indépendant et éviter les pièges qui jonchent ce chemin.


Devenir un pro de la bureaucratie


Évidemment, quand on prépare sa transition du statut d’employé vers celui de freelance, un certain nombre de questions se posent. Et une des premières est de savoir quelles sont les démarches à suivre pour accéder au statut de travailleur indépendant. Je pourrai vous dire de vous armer de courage, mais ces dernières années les différentes administrations européennes ont fait des efforts pour tenter de simplifier le parcours à suivre quand on passe d’un statut à un autre.

Malgré tout, vous devrez passer par certaines étapes indispensables. Tout d’abord, vous devrez vous assurer de vous enregistrer en tant que travailleur indépendant. Pour cela, le plus simple est de contacter votre centre des impôts local afin de vous renseigner sur la démarche à suivre. N’ayez pas peur : les agents des impôts sont en fait là pour vous aider et non pour vous causer des problèmes. Ils ont d’ailleurs tout intérêt à vous aider, puisqu’un dossier créé dans les règles de l’art veut dire moins de travail pour eux à l'avenir. 

Autre étape que vous ne pourrez pas éviter : le passage par votre caisse d’assurance maladie. Il vous faudra impérativement les contacter pour vérifier auprès d’eux quel type de plan ils peuvent vous proposer. N’hésitez pas également à joindre votre mutuelle complémentaire santé pour savoir quelles conséquences aura votre passage vers le régime d’indépendant. Alerte spoiler : vous risquez bien de devoir payer un montant plus important pour votre santé que celui que vous déboursiez en tant que salarié.


Apprendre à gérer votre argent


Un des autres aspects majeurs à considérer quand  on devient freelance est la gestion de son argent. Devenir indépendant, cela signifie aussi souvent dire au revoir à des revenus stables et réguliers. Si vous gagnerez certains mois bien plus que vous ne le faisiez lorsque vous étiez salarié, il pourra également vous arriver d’avoir des mois moins fructueux. De plus, vous n’aurez pas le droit au chômage, si vous ne travaillez pas pendant une période donnée, ni aux congés payés si vous partez en vacances. N’oubliez pas, devenir freelance signifie devenir son propre patron avec tous les avantages, mais aussi les inconvénients que cela implique.

Et devenir son propre patron a pour conséquence de devoir s’occuper soi-même de nombreuses choses qui nous étaient étrangères jusque-là. Généralement, en Europe, lorsque l’on devient travailleur indépendant, on ne peut plus profiter du prélèvement à la source pour son impôt sur le revenu. Il vous faudra donc calculer vos revenus, mais aussi vos dépenses pour optimiser au mieux votre déclaration fiscale. Petit tip : gardez toutes vos factures ! En tant que travailleur indépendant, vous pouvez déduire nombre de vos dépenses pour payer moins d'impôts.

Si comme moi, vous n’êtes pas des pros du rangement et du triage, cette tâche supplémentaire peut paraître écrasante et stressante, et peut potentiellement occuper une part non négligeable de votre temps. L’option la plus simple et bien souvent la plus avantageuse pour vous est de trouver un comptable pour s’occuper de vos impôts. Cela vous évitera bien des doutes et des sueurs froides. De plus, bien souvent, faire appel à un fiscaliste vous coûtera en fait moins cher que le montant supplémentaire d’impôt que vous auriez payé si vous aviez tenté d'optimiser votre déclaration vous-même. Contrairement à vous, ce professionnel connaît toutes les lois et possibilités de remboursement dont vous pouvez bénéficier, ce qui vous permettra généralement au final d'économiser une somme non négligeable.

Investir pour compléter ses revenus


Une des choses les plus compliquées à appréhender quand on travaille en indépendant est que, financièrement parlant, on n’a pas vraiment de filet de sécurité. Pensez à l’année qui s’est écoulée : avec la pandémie de corona, un nombre considérable de personnes ont perdu leur travail ou ont vu leur heures de travail réduites. Nombre de salariés ont pu bénéficier du chômage partiel ou d’aides gouvernementales. Mais, pour les travailleurs indépendants, le chemin a été encore plus sinueux. Si certains pays ont mis en place des systèmes d’aides pour les freelancers, y avoir accès n’était pas une partie gagnée d’avance.

Être un travailleur indépendant, cela veut donc dire penser au présent mais aussi au futur plus ou moins proche. Une des manières de pouvoir le faire est de diversifier ses sources de revenus. Évidemment, la première chose à faire est de faire en sorte de ne pas dépendre que d’un ou deux clients, mais d’un nombre aussi important que possible afin de s’offrir un semblant de garantie financière.

Une autre option intéressante est de commencer à investir une partie de vos revenus dans des produits financiers. L’idée ici est toujours la même : diversifier au maximum vos sources de revenus pour éviter d’être profondément  impacté si l’une d’entre elle venait à se tarir. Évidemment, avant d’investir, il est plus malin de savoir dans quoi on se lance et de comprendre les tenants et aboutissants du monde de l’investissement. C’est pourquoi nous vous proposons chaque jour de nouveaux contenus spécialement conçus pour vous et que vous pouvez retrouver dans l’onglet Investir de votre application Vivid. Et pour vous aider à vous lancer, nous avons également créé les Classes Vivid. Avec elles, apprenez en cinq leçons (pour commencer) faciles à lire et à comprendre les bases de l’investissement, ce que sont les actions, les ETFs, le risque ou encore sur quelles bases s’appuyer quand on décide d’investir dans une entreprise.

Inspired? Try this!
Open your free account now and start saving every day.
Inspiriert? Probiere es selber!
Öffne jetzt dein kostenloses Konto und fang an täglich zu sparen.
Ceci vous inspire-t-il? Faites un essai!
Ouvrez maintenant votre compte gratuit et commencez à épargner tous les jours.
¿Inspirado? ¡Prueba esto!
Abra su cuenta gratuita ahora y comience a ahorrar todos los días.
Ispirato? Prova questo!
Apri subito il tuo account gratuito e inizia a risparmiare ogni giorno.